ÉPISODE 241

 

 

Jeudi 07 juillet 1966

 

L'argument

 

La version de Lee sur l’accident de la falaise est mise en doute par Chris. Leslie et Steven ont une dispute. Allison accepte l’argument de Chris, mais veut des réponses.

 

Audience Nielsen 1ère diffusion :

19,3 millions de téléspectateurs

soit 39,5 %

 

NARRATION : WARNER ANDERSON
Le Dr Michael Rossi vient d’être informé que Ann Howard, la thérapeute de l’hôpital, a été renvoyé par le chef du personnel. Un renvoi qui pourrait détruire la très fragile source d’équilibre qu’Ann n’a jamais eu.

INTRO
Le Dr Rossi se dirige vers le bureau des renseignements de l’hôpital et s’entretient avec l’infirmière de service.


SCENE 1
A l’hôpital, Michael serait enclin à réprimander Ann mais au contraire il admire sa détermination à vouloir chercher la vérité. La scène tourne au romantisme et ils s’embrassent.


SCENE 2
Allison entre dans la chambre d’hôpital de Chris et découvre qu’il était sur le point de partir contre avis médical. Allison l’informe que Ann Howard vient d’être renvoyée. Chris commence à se mettre en colère contre cette décision, mais il avoue qu’il ne peut pas prendre la défense d’Ann. Il est fatigué de toutes ces questions inutiles que tout le monde lui pose. Il marche et se cogne contre Allison. Cela semble être un moment très romantique qui s’ensuit, et Chris demande à Allison, dans un souffle, d’être là pour lui. Tendrement, Allison lui dit qu’elle sera toujours là.


SCENE 3
Norman et Rita se rendent au Shoreline Garage pour communiquer une invitation pour Rodney pour le manoir. Rodney se plaint d’être écarté de toutes ces « grandes activités » parce qu’il travaille ici. Le garage ne fait pas beaucoup d’affaires en l’absence de Lee. Etre sur la fiche de paye de son grand-père peut devenir une nécessité en dépit de son orgueil.


SCENE 4
Lee entre au « Tonneau de Cidre » et commande à Sandy. Il la traite comme un chien. Il lui dit dans un premier temps qu’il veut partir parce qu’il ne peut plus travailler davantage pour le « golden boy », à savoir Rodney. Puis il admet finalement que c’est parce que ses relations avec son « timide et sensible » frère s’effritent. Et Chris n’admettra pas qu’Ann Howard est la cause de ses deux accidents. Sur ces paroles, Chris arrive pour dîner et annonce à Lee qu’Ann a été renvoyée. Lee jubile, mais pas pour longtemps. Car Chris commence à recoller les morceaux à propos des souvenirs qu’il a sur l’accident de la falaise. Il avait sept ans, presque huit lorsque le drame s’est produit. Il était content d’avoir son frère à ses côtés parce qu’il était plutôt d’une nature craintive. Et tous les gosses craignaient Lee. Ce jour-là, Lee voulait que ce soit Chris qui ait les yeux bandés, mais Chris ne voulait pas. Les gosses ont alors décidé que ce serait Ann qui aurait les yeux bandés et après la chute, elle a été accusé. Lorsqu’il s’est réveillé, il pouvait se souvenir de tous les enfants qui criaient : « C’est elle ! C’est elle ! » parce qu’ils avaient peur de Lee. Chris lui dit qu’il n’a plus peur de la vérité aujourd’hui, parce qu’il a attrapé la haine du « maitre ». Lee n’est pas sûr de comprendre ce que dit son frère. Chris se retourne et s’en va.


SCENE 5
Betty se dirige vers le General Store d’Eli et elle est reçue par Norman Harrington et le vieux et fatigué Eli Carson. Norman se renseigne auprès de Betty sur l’état de santé de son grand-père mais Betty élude la question. Norman a l’impression qu’elle le traite comme un petit enfant. Eli envoie Norman lui chercher une boisson.


SCENE 6
Pendant ce temps, Leslie entre au secrétariat de l’office de Steven et parle avec la secrétaire, Ann Nolan. Il entend Ann Howard dire à la secrétaire qu’elle ne pourra plus être jointe à l’hôpital. On pourra la joindre uniquement chez Mme Hewitt, à la maison d’hôtes.

Leslie parle avec Ann alors qu’elle s’apprêtait à partir. Il offre à Ann de l’aider à trouver un travail. A la Fabrique, à l’hôpital de White River, ou dans la maison de convalescence de la banlieue. Elle lui dit que c’est très aimable à lui. Steven sort de son bureau, les interrompant. Il leur dit qu’il ne faut pas trop se précipiter.

Après le départ d’Ann, Leslie demande à Steven si c’est Martin Peyton qui l’a renvoyée. Steven lui répond qu’il ne s’attaque pas Ann pour l’instant parce qu’il a d’autres chats à fouetter. Steven scrute à travers les volets vénitiens de sa fenêtre et aperçoit Lee Webber en train de faire peur à Ann avec sa mobylette. Il a failli la renverser.


SCENE 7
En bas de la rue, Lee a un sourire narquois et dit à Ann qu’elle n’a plus rien qui la retient à Peyton Place et qu’elle devrait partir. Ann se redresse et le regarde droit dans les yeux et lui disant qu’elle a le sentiment que Chris en sait plus qu’il ne veut en dire et qu’elle va continuer à creuser la vérité. Ann se retourne et s’en va, tandis que Sandy arrive près de Lee. Ce dernier ordonne à sa femme de monter sur le porte-bagage de la mobylette, puis il démarre et manque de renverser Ann. Sandy lui dit : « Ne fais pas ça, Lee. Ne fais pas ça ». Si Sandy a peur, il n’en va pas de même pour Ann qui les toise du regard et leur lance : « Je n’ai pas peur ».
 



DANS LE PROCHAIN EPISODE
Betty parle avec Martin, Sandy avec Rodney.

BETTY : Qu’est-ce que votre fille a à voir avec ça ?
MARTIN : Quoi ?
BETTY : Dites-moi tout. Dites-moi pourquoi le portrait a été entaillé.

SANDY : Il était comme fou. Je l’ai vu foncer sur Ann Howard. Il a dit qu’elle n’aurait jamais dû revenir. Il…
RODNEY : Sandy, peut-être devrais-tu appeler la police.
SANDY : J’ai peur, Rod. J’ai vraiment très peur.
 

 

EPISODE 240

LISTE

EPISODE 242